Menu

Espagne : La garde alternée en cas de divorce s’applique désormais… aux animaux de compagnie

Il n’y a pas que les enfants qui souffrent en cas de divorce… L’Espagne se penche sur une question rarement abordée : celle du devenir des animaux de compagnie.

Une loi espagnole accorde depuis mercredi le droit, en cas de divorce, à une garde alternée pour les animaux de compagnie, désormais considérés comme des « êtres vivants dotés de sensibilité » et non plus de simples « choses ».


Espagne : La garde alternée en cas de divorce s’applique désormais… aux animaux de compagnie

Qui va garder la tortue ?

En cas de divorce  litigieux, le juge doit désormais considérer « l’avenir des animaux de compagnie, en prenant en compte l’intérêt des membres de la famille et le bien-être de l’animal, la répartition des temps de garde et de soins », indique ce texte, défendu par la coalition au pouvoir comprenant les socialistes et Podemos (gauche radicale) et entré en vigueur mercredi.

Un chat, un chien, une tortue, un poisson ou un oiseau domestiques pourront ainsi faire l’objet d’une garde alternée. Jusqu’ici, la garde des animaux de compagnie en cas de divorce avait « fait l’objet de controverse devant les tribunaux », ce qui a motivé cette modification du Code civil espagnol, poursuit le texte.

Lire la suite de l'article sur le site www.20minutes.fr




Génération Végétale | Actualités | Solutions | Livres | On soutient


Newsletter